Lessive maison diy
Lessive maison diy

La lessive est un produit ménager utilisé par toutes les familles, un incontournable de la maison. Avec la tonne de vêtements que tu passes au lave-linge toutes les semaines, tu en utilises de la lessive ! Moi tout pareil. C’est obligé ! En moyenne, les français réalisent cinq lessives par semaine.

Une famille française réalise en moyenne par an 220 lessives, soit 26 litres de lessive liquide ou 40 kg de lessive poudre… Nous, les Français, nous faisons environ 20 millions de lessives par jour et nous utilisons 10 kg de poudre pour lave-vaisselle par an.
De quoi tuer l’éco-système d’un étang de 6 hectares et de 1,5 mètre de profondeur.

Ces produits étant rejetés dans nos rivières, via des stations d’épuration, ils entraînent parfois des conséquences très néfastes, il est donc réellement important de bien choisir ses produits d’entretien.

Quand tu prends conscience de tout ça, tu cherches ce qui existe comme solution alternative. Tester les lessives bio, moins mauvaises peut-être que les conventionnelles. Mais c’est quand même un budget surtout en bio.

Changer de lessive

Ça tombe bien, ma lessive est quasiment finie, c’est l’occasion de se poser la question : Par quoi la remplacer ?

feuilles de lierre
feuilles de lierre

Plusieurs alternatives s’offrent à moi :

  • Les noix de lavage
  • La lessive au savon de Marseille et cristaux de soude
  • La lessive à la cendre
  • La lessive au lierre

Les noix de lavage, j’ai eu l’occasion de les tester il y a quelques années. Elles sont très bien pour les lavages à 60° (donc pour tout ce qui est linge de maison, draps, …). J’ai trouvé qu’à 40° par contre c’était pas terrible et que le linge n’était pas nickel.

La lessive au savon de Marseille, très bien pour les couches lavables à l’époque, mais elle demande pas mal d’ingrédients et du temps. À la longue mon linge finissait quand même par griser malgré le percarbonate.

J’avais fini par revenir aux lessives bio de mon magasin bio. Mais, je ne pense pas que ça soit la bonne solution.

Le printemps est là, la nature reprend de partout et le lierre continue d’envahir un peu partout. C’est ça d’habiter à la campagne ! Du coup, quitte à l’enlever mon lierre autant m’en servir ! Et me voilà à faire ma tambouille avec mes feuilles de lierre. Finalement, j’en suis à mon deuxième bidon lessive de lierre là. Je trouve la recette facile et rapide à faire et surtout elle ne coûte rien ! À l’utilisation, elle lave à priori aussi bien que n’importe quelle autre, je vais donc continuer avec.

Mais je serai bien tentée aussi par la lessive à la cendre, même si elle m’a l’air plus longue à fabriquer. Mais l’hiver est fini et la cheminée éteinte. Je testerai l’hiver prochain 🙂

feuilles de lierre
feuilles de lierre

Les recettes de lessive

  • Les noix de lavage : utilise 2 ou 3 coques dans un sachet en tissus et mets au coeur de la machine à + de 40° pour que la saponine se degage
    La décoction de noix de lavage :
    Verse 1L d’eau avec une dizaine de demi-noix dans une grande casserole. Laisse bouillir pendant 5 minutes puis laisse refroidir.
    Pour une décoction plus concentrée, augmente la quantité de demi-noix, procéde comme indiqué ci-dessus puis fais bouillir une seconde fois, laisse macérer une nuit et filtre.
    La décoction se garde au frais. Elle se conserve une dizaine de jours en rajoutant quelques gouttes de citron ou des huiles essentielles (lavande par exemple) qui l’aseptiseront. A déterminer en fonction de l’utilisation désirée.

 

  • La lessive au savon de Marseille et cristaux de soude
    Le matos :
    100 g de paillettes de savon de Marseille (non parfumé et sans adjuvant)
    Bicarbonate de soude (6 c. à soupe)
    Cristaux de soude (6 c. à soupe)
    Eau (3 litres)
    Huile essentielle de citron, d’eucalyptus ou de tea tree (10 gouttes pour 1 litre de lessive) pour le parfum et parce qu’elle fait office de conservateur.
    La recette :
    Verse les paillettes de savon de Marseille dans une grande casserole. Puis ajoute le bicarbonate de soude, les cristaux de soude. Enfin verse l’eau de pluie récupérée à l’aide d’un seau ou d’une bassine. Fais chauffer jusqu’à dissolution totale des paillettes. Laisse refroidir avant d’ajouter les gouttes d’huile essentielle. Embouteille et secoue bien avant chaque utilisation. Enfin, pour redonner un coup d’éclat au linge clair, ajoute une cuillère à soupe de percarbonate de soude directement dans ton bac à linge !

 

  • La lessive à la cendre
    Le matos :
    De la cendre
    De l’eau de pluie
    La recette :
    Dans une grande bassine en plastique, verse la cendre brute (sans tamiser) avec de l’eau. – Petite astuce qui sent le vécu, mettre un peu d’eau avant dans la bassine permet de diminuer la quantité de poussière quand on verse – . Puis écume ou tamise les morceaux de charbon de bois qui flottent à la surface. Ensuite tu mélanges un peu avec la main, cela ne craint rien ! Laisse décanter entre 24 et 48 heures, temps nécessaire à l’extraction de la potasse, le tensio-actif naturel qui lui confère ses vertus nettoyantes. Remue le tout quatre fois entre-temps. Le liquide obtenu doit être un peu doré et savonneux au toucher. Récupère celui-ci en essayant de ne pas toucher à la bouillasse grisâtre qui tapisse le fond de ta bassine (met celle-ci au compost, elle est un fabuleux engrais).
    Si tu souhaites offrir un parfum délicatement fleuri à tes vêtements, ajoute quelques gouttes d’huile essentielle de lavande, bois de rose… Secoue pour mélanger. Ta lessive est fin prête !

 

  • La lessive au lierre grimpant :
    Le matos :
    1 cinquantaine de feuilles de lierre –ou 100 g-
    1 litre d’eau
    La recette :
    Cueille et nettoie les feuilles fraîchement glanées à l’eau claire.
    Donc une fois tes feuilles cueillies, tu les passes au mixeur.  Sinon tu les découpes finement au ciseau si tu n’as pas de mixeur.
    Plonge-les dans l’eau d’une casserole après les avoir froissées à la main (cette action permettra de libérer plus facilement la saponine qu’elles contiennent). Porte à ébullition et laisse bouillir 15 minutes environ, avec couvercle. Laisse gentiment refroidir et macérer toute une nuit, sans ôter le couvercle. Filtre à l’aide d’une étamine (un voile à confiture) en prenant soin de bien presser les feuilles. Embouteille ta lessive végétale qui se conservera un mois.
Lessive de lierre
Lessive de lierre
  • L’astuce
    Pour éviter à ton « petit linge » de faire grise mine, ajoute en prime une cuillère à soupe de percarbonate de soude directement dans le tambour.

 

  • Guide anti-tache de base
    . Taches alimentaires (sang, café, camboui, herbe coupée), tâches de sueur, de chocolat ou de thé
    > Imprégne de vinaigre blanc pur et laissez agir 1 heure avant de laver en machine.
    . Taches de vin
    > Absorbe le liquide avec de la farine, avant de laver le textile.
    . Taches de fruit
    > Verse le jus d’un citron. Saupoudre de sel. Et pour finir tu rinces et tu laves.

Alors, tu en penses quoi ? Tentée par la lessive maison ? N’hésites pas à partager ton expérience (bonne ou mauvaise) et aussi tes recettes home-made dans les commentaires !

Total
41
Shares

22 commentaires

  1. “En moyenne, les français réalisent cinq lessives par semaine” Keuwaa ! Bon le fait d’être que 2 chez nous doit complètement changer la donne, 5 c’est énorme !
    On a trouvé notre recette maison idéale il y a un petit moment maintenant mais par curiosité je me laisserai tenter par le lierre à l’occaz !
    Pour nous c’est savon noir, vinaigre blanc, bicarbonate de soude et cristaux de soude ! Et assouplissant au vinaigre blanc aux écorces d’orange !

    1. T’as pas de probleme de linge blanc qui grise sans percarbonate ? (bon meme avec ça fait pas tout je trouve XD )
      J’utilise aussi le vinaigre blanc comme assouplissant, mais j’ai pas encore testé de le parfumer 😉

  2. Je n’ai jamais osé passer le cap de la lessive maison. Je ne saurais pas trop dire pourquoi d’ailleurs. Manque de temps ? Manque d’envie ? Manque de confiance en ma capacité à créer une bonne lessive ? Un peu de tout ça je crois !
    Ton article m’a bien renseignée sur les différentes alternatives, aussi, un grand merci pour toutes ces astuces ! Je vais peut-être me décider à me lancer finalement 🙂
    A très vite !

  3. Bonjour moi j’utilise la lessive au savon de Marseille…
    Depuis environs 1 ans, je suis très satisfaite !

    Ma recette est différente de la tienne, plus minimaliste.
    100g de savon de Marseille (olive, sans huile de palme)
    3 càs de bicarbonate de soude OU 3 càs de cristaux de soude *
    3L d’eau
    5 gouttes de fragrance (facultative)

    *J’ai deux lessive différente :
    La première au bicarbonate de soude pour les vêtements de tout les jours, pas très sale.
    La seconde aux cristaux de soude pour les vêtements de travail de monsieur (travail dans le bâtiment, beaucoup de poussière et de sueur en perspective…)

    Je n’utilise pas d’huiles essentielles d’abord car se sont des principes actifs très puissant qu’il faut savoir manipuler, et simplement parce que ce n’est pas du parfum, de plus elles sont coûteuse en matière première et en énergie lors de la fabrication, sans parler du fait que ça pollue l’eau et que l’odeur tient pas super bien sur le linge.
    J’avais envie de me lancer dans l’étude des HE et de les utiliser mais entre le fait que je suis enceinte et le fait qu’elles soient nocives pour l’environnement j’ai chercher un substitut et j’ai trouvé la perfection, de la fragrance, c’est fait pour, ça tient super bien, aucun risque pour les femmes enceinte et les enfants, moins nocif pour l’environnement et en plus c’est moins cher.

    Franchement la lessive au savon de Marseille sans parfum ajouté ça sent très bon, ça sent le savon, mais monsieur préfère avec la fragrance, comme ça il a l’impression d’avoir l’odeur d’une lessive industrielle, ça lui plait. Mais une fois j’avais oublié la fragrance et si je vivais seule je ferai sans, car franchement le linge sent bon le propre, le savon quoi.

    J’ai pas beaucoup de linge blanc, mais j’en ai, alors j’ai acheté un peu de percabonate à la boutique de vrac, je laisse tremper le linge blanc dans une bassine avec le percarbonate une nuit avant de laver, c’est très très efficace, si j’ai pas le temps, je mets une càs directement dans le hublot, c’est moins efficace mais ça fait le taf.

    J’ai cru comprendre que le vinaigre abîmait les élastiques des vêtements du coup j’en mets plus systématiquement. J’en mets surtout pendant les machines de serviettes, torchons… Les machines à haute température quoi, en même temps ça nettoie la machine 🙂

    Détails :
    J’utilise de l’eau du robinet pour la lessive
    J’utilise l’eau de récup de la douche pour faire tremper avec le percarbonate.

    Voilà je crois que j’ai tout dit !

    Bonne lessive à tous !

    1. Merci pour ton super retour d’expérience ! Je n’ai pas trop fait attention aux élastiques vis à vis du vinaigre je t’avoue mais a à l’air d’aller depuis le temps 😉
      Je vais regarder les fragances, je ne connais pas 🙂

  4. Tu m’apprends l’existence de la lessive à la cendre ou aux feuilles de lierre, c’est bien d’avoir autant d’alternatives ! Perso je compte me lancer dans la lessive au savon de Marseille, au niveau adoucissant tu me conseilles quoi ?
    Merci d’avance 🙂

    1. Je mets du vinaigre blanc directement dans le bac habituel de l’adoucissant. Ca fait des années que je procède comme ça, et c’est nickel ! Tu testeras et tu me diras ce que tu en penses 😉

  5. Je suis bien tentée par la lessive au lierre, je prends en note la recette, merci. Naturelle et en plus elle paraît simple, pour commencer, je pense que cette recette peut être bien.

  6. C est marrant parce que la lessive au savon de marseille avait tendance à imperméabiliser les couches lavables chez moi…
    Lessive au lierre et lessuve à la cendre ca marche pour les tâches d herbe ou de tomate à 30 ou c est comme les noix de lavage ?

    1. Pour les tâches, je teste un petit savon style “fiel de boeuf” depuis 15 jours et il m’enlève plutôt bien les tâches d’herbe pour sûr (pas essayé sur la tomate encore 😉 ). Je mouille le vêtement rapidement, je passe le savon, j’attends 1h et hop en machine avec le reste du linge !

  7. Super cet article, ça fait un moment que je veux y passer mais je n’ai pas vraiment le temps.

    J’aimerai bien avoir ton retour sur le linge après 🙂

  8. Cet article tombe à pique ! Je pensais à m’y mettre et je pense que je vais en tester plusieurs pour voir celle qui me convient le mieux !

  9. ici ça fait quelques temps que je suis passée à la lessive au savon de Marseille fait moi-même et j’en suis plus que satisfaite

  10. En lisant le titre de ton article, je m’attendais à une seule recette maison…mais ton article est tellement plus complet! Je fais déjà du nettoyant ménager maison, mais j’avoue qu’à te lire, je tenterai bien la lessive maison aussi. Quels sont les temps de préparation pour chaque recette? Je tenterai bien la plus rapide en premier 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Aller à la barre d’outils